Tutoriel de changement des silentblocs du train avant

D√®s que des bruits suspects ou comportements anormaux apparaissent sur le train avant, les rotules de direction, les biellettes antiroulis ou les rotules de pivot de fus√©e doivent √™tre minutieusement inspect√©es. En cas de jeu ou de souflet d√©chir√©, un remplacement doit √™tre effectu√© dans les plus brefs d√©lais. Une autre cause des sympt√īmes peut √™tre la d√©t√©rioration des silentblocs du train avant.


Ce tutoriel présente le mode opératoire pour changer ces silentblocs.


- Mettre l'avant du véhicule sur cales après avoir dépressurisé le circuit (pour pouvoir faire jouer les vérins suspension avant)

- retirer les roues avants

- attacher les vérins au chassis pour éviter par la suite que les cardans sortent de leurs logements (l'huile de boite se viderait par terre ...)


- dévisser les écrous de rotule de pivot de fusée et de la biellette antiroulis :


- utilisation d'un extracteur :


- dévisser les écrous de maintien du bras sur le chassis (uniquement à droite -> support de cable à retirer):


- relever le moyeu :


- relever la barre anti roulis (faire attention aux 2 petites biellettes de mesure de hauteur de caisse que l'on peut ne pas détacher) :


- sortir le bras :


- détail sur le silentbloc avant (encore en bon état) :


- détail sur le silentbloc arrière (déchiré) :


- marquer au poinçon la position du silentbloc pour pouvoir positionner le neuf à l'identique :


- la dépose des silentblocs se fait dans un premier temps à la flamme :

silentbloc avant :


silentbloc arrière :


Pour le silentbloc arrière on poursuit au couteau pour supprimer tout le caoutchouc :


la bague emmanchée sur le bras est coupée à la disqueuse puis déposée :


- pour l'avant il faut ensuite scier une première bague métallique :


- puis scier le corps extérieur du silentbloc :


- Après nettoyage minutieux des portées du bras (grattage de la rouille), on poursuit avec la repose. Pour le silentbloc avant, afin de ne pas abimer le caoutchouc, un petit outil est fabriqué avec une plaque d'acier et 3 écrous sciés :

- la repose du SB avant se fait avec un √©tau de bonne taille en utilisant comme bague le vieux support du silentbloc arri√®re. Afin de faciliter le montage, le silentbloc aura fait un s√©jour √† -20¬į au cong√©lateur et le bras au four √† 70¬į :

note : cette opération est particulièrement fastidieuse (d'autres solutions consistent à utiliser un écrou / boulon ou bien une presse).


- la repose du SB arrière se fait au marteau sans grande difficulté (ne pas oublier d'utiliser la marque du poinçon pour le positionner correctement)

remarque : utilisation du vieux SB et écrou/rondelle


- les deux bras sont prêts pour être remontés :


- le changement des silentblocs de la barre anti roulis ne pose aucune difficulté particulière (ne pas oublier d'enduire de graisse au silicone le SB)



La repose des bras ne pose aucune difficulté particulière mais les points suivants doivent être respectés:

- tous les écrous déposés sont à frein nylstop et donc doivent être changés pour des neufs

- effectuer un serrage au couple préconisé (voir fiche technique) des écrous des rotules de pivot de fusée et des biellettes antiroulis

- effectuer un premier serrage doux des écrous de maintien des bras (2x 3 écrous)

- mettre la caisse en position de roulage (donc véhicule sur ses roues en hauteur normale)

- procéder à une vérification de la hauteur de caisse suivi d'un réglage si nécessaire

- effectuer un serrage au couple préconisé (voir fiche technique) des écrous de maintien des bras (2x 3 écrous)


Cout de cette réparation : environ 80 euros (2x 10 euros pour les paliers de barre antiroulis, 2x 20 euros pour les silentblocs AR, 2x 10 euros pour les silentblocs AV).

Deux remarques :

- attention √† choisir une marque reconnue (HUTCHINSON-PAULSTRA, LEMF√ĖRDER, TRW ...) pour les silentblocs afin d'avoir une long√©vit√© "normale" des pi√®ces

- pour s'éviter la dépose / repose des silenblocs, le bras complet peut être changé pour un cout plus élevé